Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteHors région PCVAutriche
HORS REGION - A la découverte des Nigritelles des Dolomites et de l’Autriche. (5)
HORS REGION A  LA DECOUVERTE DES NIGRITELLES
DES  DOLOMITES ET DE L’AUTRICHE ( 5 )

( 03 au 18 Juillet 2006 )

par Jacques POTIRON

SFO Poitou-Charentes et Vendée. Orchidées Nigritelles des Dolomites et de l'Autriche. Le lac noir

Tenant compte des dates de floraison des espèces, il nous faut maintenant monter rapidement vers Salzbourg pour trouver G stiriaca [K Rechinger)(Teppner & E Klein]. Cette endémique autrichienne  pousse sur les pentes du Schafberg(1783m)où l’on monte par un pittoresque train à crémaillère. 
Une multitude de Traunsteinera globosa (Reichenbach) et d’Allium victorialis fleurissent sur les pentes. Au sommet on découvre un extraordinaire panorama circulaire où les sommets enneigés contrastent avec le vert profond des trois lacs qui ceinturent cette montagne. Les G.stiriaca se font rares. Enfin nous en repérons quatre pieds, hélas, un peu avancés en floraison.


 SFO Poitou-Charentes et Vendée. Orchidées Nigritelles des Dolomites et de l'Autriche. Gymnadenia stiriaca


SFO Poitou-Charentes et Vendée. Orchidées Nigritelles des Dolomites et de l'Autriche. Gymnadenia stiriaca
Gymnadenia stiriaca
 
 

Nous décidons alors de partir plus à l’est pour visiter Graz. En route nous  ferons un arrêt à Rein pour voir Epipactis pontica (Taubenheim). Nous avons trouvé un trentaine de pieds sous une hêtraie, mais seulement en boutons.

SFO Poitou-Charentes et Vendée. Orchidées Nigritelles des Dolomites et de l'Autriche. Graz

Après la visite de Graz, nous revenons sur Salzbourg. A mi chemin, nous faisons une halte à Tauplitzalm, d’où, après une longue marche dans un vallon très fleuri, nous montons au Traweng (1928m), où nous espérons voir la seconde endémique d’Autriche :
G. archiducis-joannis (Teppner & E.Klein). Le sentier est parfois pentu et périlleux mais enfin nous arrivons au sommet. L’objet de nos efforts est au rendez-vous, avec, entre autres :
G. rubra.


SFO Poitou-Charentes et Vendée. Orchidées Nigritelles des Dolomites et de l'Autriche. Gymnadenia Archiducis joannis SFO Poitou-Charentes et Vendée. Orchidées Nigritelles des Dolomites et de l'Autriche. Gymnadenia Archiducis joannis
Gymnadenia archiducis-joannis

SFO Poitou-Charentes et Vendée. Orchidées Nigritelles des Dolomites et de l'Autriche. Le Lys orange

Ainsi s’achève notre périple, et, bien que n’ayant pu voir G widderi (Teppner & E Klein), nous sommes rentrés ravis de ce séjour qui, au-delà des orchidées que nous recherchions, nous a permis de découvrir des paysages exceptionnels et une flore  aussi riche que variée.

Pour une identification plus précise des Nigritelles, l’internaute peut se reporter à l’excellent article de M. & O. GERBAUD paru dans "L’Orchidophile" N° 167 de 2005 & 168 de 2006.



   < Précédente