Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du sitePhotographiePhotos Nature
CHENILLES et autres larves d’insectes - La larve mélolonthoïde de la Cétoine dorée. (Cetonia aurata)
PHOTOS
NATURE
CHENILLES ET AUTRES LARVES D’INSECTES
La larve mélolonthoïde de la Cétoine dorée
(Cetonia aurata)
Ordre : Coléoptères    Famille : Cétonidés

La larve de la Cétoine dorée est connue de tous les jardiniers car on la trouve couramment dans les composts de feuilles.
Elle ressemble à s’y méprendre à la larve de Hanneton ou ver blanc, d’où son nom de larve mélolonthoïde.
Ne la détruisez pas car elle participe au processus de fragmentation et de dégradation de la litière, étape indispensable à la transformation des feuilles en terreau, alors que la larve du Hanneton est rhizophage, car consommatrice de racines.

SFO Poitou-Charentes et Vendée.Photos Nature. Chenilles et autres larves d'insectes. La larve mélolonthoïde de la Cétoine dorée. (Cetonia aurata)
La forme arquée du corps est caractéristique des larves mélolonthoides aussi qualifiées de larves paresseuses, car peu mobiles.
Le tégument mou, car faiblement sclérotinisé est à mettre en rapport avec la vie souterraine de la larve, dans un milieu naturellement protecteur.
La couleur plus sombre et grise de l’extrémité renflée de l’abdomen correspond à l’amas stercoral, niveau d’accumulation des excréments.
SFO Poitou-Charentes et Vendée.Photos Nature. Chenilles et autres larves d'insectes. La larve mélolonthoïde de la Cétoine dorée. (Cetonia aurata) Remarquer les pattes très courtes et poilues tout comme le restant du corps, à corréler avec la faible mobilité de la larve et le contact permanent de toute la surface corporelle avec le substrat.

Seule la tête est fortement sclérotinisée et donc fortement pigmentée et dure car le tégument des arthropodes fonctionne en exosquelette sur lequel s’insèrent les muscles des pièces buccales masticatrices très puissantes.
Les mandibules et leur surface condylaire apparaissent en noir. (sclérotinisation maximale)

 Les taches brunes sur les flancs (une paire par segment) correspondent aux orifices stigmatiques par où entre et ressort l’air respiratoire, la respiration des insectes étant trachéenne, c’est à dire qu’à partir de chaque stigmate le téqument se prolonge dans la corps par des troncs trachéens chitinisés qui amènent l’air directement jusqu’aux cellules par des canalicules microscopiques.
D’origine tégumentaire, le système trachéen subit l’exuviation à chaque mue, tout comme le restant du corps.
 
SFO Poitou-Charentes et Vendée.Photos Nature. Chenilles et autres larves d'insectes. La larve mélolonthoïde de la Cétoine dorée. (Cetonia aurata)

Photographies : JP. RING
Mignaloux-Beauvoir  (86)
10 octobre 2007    
En savoir plus sur la Cétoine dorée et sa larve

Accéder à une étude comparative entre larves mélolonthoïdes : larve de Hanneton (ver blanc) et larve de Cétoine dorée


Page relayée par le forum de France 5.fr "Silence ça pousse" http://forums.france5.fr/silencecapousse/Potager/blanc-dans-compost-sujet_5_1.htm

Page relayée par le Forum de Guide Naturabio http://www.guidenaturabio.com/nature_bio_jardin_88.html

 
Articles associés