Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du sitePhotographiePhotos Nature
INSECTES DIPTERES - L’Epistrophe ceinturé - Episyrphus balteatus

PHOTOS NATURE


INSECTES  DIPTERES
L’Epistrophe ceinturé (Episyrphus balteatus)
Famille des Syrphidés


Les diptères syrphidés sont de jolies "mouches" héliophiles
au vol stationnaire.
Episyrphus balteatus(Epistrophe ceinturé)
ubiquiste,est
présent dans de nombreux biotopes (du petit jardin aux
grandes forêts de feuillus et résineux).

Espèce européenne migratrice elle se nourrit à 90% de pollen
mais aussi de nectar et de miellat.

Epistrophe ceinturé. Episyrphus balteatus. Insecte diptère. Photos nature. SFO PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée.
Photographie : Joseph Péraud
Début juillet 2008 17- Cressé - Ouche de la métairie
Epistrophe ceinturé. Episyrphus balteatus femelle. Insecte diptère. Photos nature. SFO PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée




Femelle, ses yeux
éloignés laissent
bien apparaître le
triangle ocellaire.





Photographie : Joseph Péraud
Début juillet 2008
17- Cressé 
Ouche de la métairie

Le syrphe à ceintures pond ses oeufs individuellement dans 
les colonies de pucerons. Ses larves sont exclusivement
aphidiphages. Grandes dévoreuses de pucerons : 1 à 2
larves/m² contre 3 à 5 larves/m² pour la larve de coccinelle.
Adultes et larves sont avec les coccinelles de précieux
alliés dans la lutte biologique.

Epistrophe ceinturé. Episyrphus balteatus mâle. Insecte diptère. Photos nature. SFO PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Mâle, ses yeux
rapprochés à
contrario de la
femelle,masquent le
triangle ocellaire.




Photographie : Joseph Péraud
Début juillet 2008
17- Cressé 
Ouche de la métairie

Il fréquente principalement les ombellifères mais aussi de
nombreuses autres fleurs.
Son rôle est important dans la pollinisation qui est ainsi
croisée.Sa livrée (noire et jaune) rappelle celle des guêpes,
mimétisme dissuasif.Innofensif son battement d’ailes rapide
est son seul moyen de défense.Ce dernier lui permet de bondir
de plusieurs mètres en arrière en une seconde.

En savoir plus sur l’Epistrophe ceinturé ->
 
					
 
Articles associés