Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteContrats d’objectifsMicrosites
MICROSITES A ORCHIDEES - Les mesures de protection des espèces et des milieux. Les mesures de protection des milieux.
LES MESURES DE PROTECTION
DES ESPECES ET DES MILIEUX




Les mesures de protection des milieux.

La conservation des espèces vivantes dans la nature implique le maintien de leurs conditions de vie et de l’équilibre écologique de leurs biotopes. Un certains nombres d’espaces à valeur patrimoniale reconnue, d’étendue très variable, sont en France l’objet de dispositions réglementaires permettant leurs préservation.

Les ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique) sont un inventaire de notre patrimoine naturel, mais la désignation sur des sites ne leur confère pas de statut légal de protection (tab4)

 ZNIEFF de type I  : sites précis d’intérêt biologique remarquable (présenced’espèces ou d’habitats de grande valeur écologique

 ZNIEFF de type II  : grands ensembles naturels riches.

Le réseau Natura 2000  II a pour objectif de contribuer à préserver la diversité biologique sur le territoire de l’Union Européenne.

 Les parcs nationaux (loi du 22 juillet 1960), d’après l’article L.331-1 du code de l’environnement (8), sont établis lorsque la « conservation de la faune, de la flore, du sol,du sous-sol, de l’atmosphère, des eaux et en général, d’un milieu naturel présente un intérêt spécial... et de la soustraire à toute intervention artificielle. »

 Les parcs naturels régionaux (décret du 1 mars 1967, modifié le 24 octobre 1976, article L.333-1 du code de l’environnement) concourent à la « protection de l’environnement, d’aménagements du territoire, de développement économique el social et d’éducation et déformation du public en faveur de la préservation des paysages et du patrimoine naturel et culturel... »

Les réserves naturelles (loi du 1 juillet 1957 en conformité avec celle de 1976, article L.332-1 du code de l’environnement) sont créées pour : « la préservation des espèces animales ou végétales et d’habitats en voie de disparition..., la reconstitution de populations animales ou végétales ou de leurs habitats..., la préservation de biotopes etde formations géologiques, géomorphologiques ou spéléologiques remarquables, des études scientifiques ou techniques indispensables..., la préservation des sites présentant un intérêt particulier... »

MICROSITES A ORCHIDEES - Les mesures de protection des milieux. Réserves naturelles volontaires en Poitou-Charentes.

 
Articles associés