Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteOrchidées indigènesIdentification
Identification des orchidées sauvages - Clef de détermination basée sur la reconnaissance photographique - Page 13.
   Il est impératif de démarrer toute nouvelle diagnose par la page 1.
Démarrer une nouvelle diagnose



Suite de la diagnose
Choisissez une parmi les solutions proposées
jusqu’à aboutir au nom de l’espèce.

 
 
 

  
  Lobes latéraux et prolongements du lobe médian du labelle,   
  longs
et filiformes, lui donnant un aspect simiesque.
  Casque blanc irrégulièrement lavé de rose.





    Lobes latéraux du labelle longs et étroits
  Prolongements du lobe médian, courts et plus larges.
  Casque d’un beau rose cendré uniforme sur le dessus,
  strié de bandes rouge lilacin en-dessous.




 
  Les lobes latéraux du labelle peuvent être larges.
  Ils sont alors séparés du lobe médian par une simple 
  incision.
  Lobe médian du labelle à expansions très larges.
  Casque brun rougeâtre très sombre.





 
  Espèce gracile à épi dense , formé de fleurs blanches de 
 petite taille, facilement reconnaissables aux ponctuations
  rouges bien délimitées, et joliment disposées sur le labelle.
 Le casque est rougeâtre, presque noir pour les fleurs  
 sommitales non encore épanouies.



 
 
  Espèce très gracile aux feuilles ponctuées de taches  
  noires
.
 Fleurs très petites tendrement lavées de rose dans l’axe du 
 labelle
 Espèce très rare connue exclusivement dans les îles d’Oléron et de Ré.




   Labelle à aspect humanoïde.
  
Casque vert à sépales marginés de brun rouge.
  Eperon quasi absent, limité à une simple cupule.
  Mais les caractéristiques du labelle sont très proches
  de celles des espèces précédentes.



 
 
 

 

 
Articles associés