Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteHors région PCVFrance - hors PCV
 

SEJOUR ORCHIDOPHILE ET BOTANIQUE dans le Vercors et le Buëch du 5 au 9 juin 2012 - Premier jour : Col du Menée. Page 3

 

Comme tous les ans, et dans le but d’étendre ses connaissances hors Poitou-Charentes et Vendée, la SFO PCV a organisé son voyage d’étude hors région, cette année, dans le Vercors. La session s’est étalée du 5 au 9 juin et nous a permis de nous familiariser avec pas moins de 40 espèces d’orchidées et nombre de leurs hybrides.


 
 
 
 
 
 
 
 





SÉJOUR ORCHIDOPHILE ET BOTANIQUE

DANS LE VERCORS ET LE BUËCH

DU 5 AU 9 JUIN 2012.

Martine Bréret et Dominique Pattier




1er JOUR : COL DE MENEE

Page 3





Nous reprenons les voitures pour continuer la route jusqu’au Col de Menée (1457 m) situé à la frontière de l’Isère et de la Drôme. Nous passons le tunnel pour nous arrêter juste à sa sortie. Nous grimpons de l’autre côté de la route en direction du col. Peu d’orchidées dans cette forte pente ponctuée d’éboulis où nous trouvons un Epipactis sp. dont la hampe sort à peine et Orchis purpurea.




La flore reflète l’instabilité du milieu avec :

 


Anthyllis montana
Anthyllis vulneraria gr.
Arctostaphylos uva-ursi
Cerastium campestre
Globularia cordifolia
Helleborus foetidus









Laserpitium gallicum
Linum suffruticosum
Ononis cristata
Scrophularia canina
Vincetoxicum hirundinaria







Spialia sertorius
(Hespérie des Sanguisorbes)



Nous débouchons au col sur une prairie alpine et un belvédère magnifique où se profile au loin le Mont Aiguille, déjà aperçu au col précédent.
Un Ascalaphe poursuit sa route, refusant d’être photographié !

Une exploration de cette prairie nous permet de découvrir Traunsteinera globosa en boutons, Orchis mascula en fin de floraison, Dactylorhiza sambucina et Coeloglossum viride.

Botrychium lunaria
Coeloglossum viride
Dactylorhiza sambucina
Orchis mascula

Nous découvrons une flore intéressante représentée principalement par :
Antennaria dioica
Aster bellidiastrum
Erysimum rhaeticum
Gentiana angustifolia
Linum alpinum
Meum athamanticum

Trollius europaeus



Pedicularis comosa
Polygonum viviparum
Potentilla aurea
Primula veris
Trollius europaeus
Viola calcarata





Pedicularis comosa
Gentiana angustifolia
Viola calcarata
Erysimum rhaeticum


Mais une plante, sur l’arête du col, retient particulièrement notre attention : l’Androsace poilue (Androsace villosa) dont les délicates petites fleurs blanches au cœur rose tapissent le sol.

 
Androsace villosa


 

  De cette crête, descente sous les arbres par une forte pente, pour voir Orchis pallens que Christine cherchait depuis un moment et Listera ovata en boutons. De retour au parking, certains d’entre nous vont herboriser le long d’un petit chemin, contre une paroi rocheuse :

Orchis pallens


Buphthalmum salicifolium
Bupleurum falcatum
Erinus alpinus
Euphorbia cyparissias
Helianthemum oelandicum subsp. alpestre
Helleborus foetidus
Lamium garganicum
Nepeta nepetella
Saponaria ocymoides

Lamium garganicum


Mais soudain, Christine s’arrête sur une rareté : l’Aspérule de Turin (Asperula taurina), orophyte alpine protégée sur le plan national. Belle découverte !







Accéder à la page 4 - 1er jour :  Chichilianne .


 
Articles associés