Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteContrats d’objectifsBiodiversité
CONTRATS D’OBJECTIFS 2012/2013 - Les Orchidées, témoins de la biodiversité (1)

 



Les Orchidées,
témoins de la biodiversité





 Dans le cadre d’un nouveau Contrat d’Objectifs passé entre Poitou-Charentes Nature et la Région Poitou-Charentes (2012-2013), la SFO-PCV souhaite faire découvrir au plus vaste public la richesse biologique des microsites à Orchidées sauvages.
Dans ces îlots de biodiversité les orchidées occupent une place importante et nouent avec les autres composantes de l’environnement des relations complexes : Les Orchidées appartiennent à des cortèges végétaux étroitement liés à la nature du sol et du sous-sol, lesquels conditionnent eux-mêmes l’existence d’une faune variée et souvent insoupçonnée.

 Toutes les familles d’insectes entretiennent, plus ou moins, des relations avec les orchidées européennes : lépidoptères et hyménoptères surtout, mais aussi diptères, coléoptères, hémiptères, orthoptères et plus rarement odonates. Parfois simple support pour un repos momentané ou poste d’affût en vue d’une prédation, les fleurs d’orchidées sont bien connues pour avoir développé avec les insectes des relations plus complexes, allant de l’apport de substances nutritives au leurre sexuel.

 L’objectif n’est pas de dresser un bilan exhaustif des relations au sein des milieux mais simplement de montrer la diversité et la complexité des rapports entre Orchidées et petite faune (essentiellement insectes et araignées), au travers d’une exposition photographique privilégiant la beauté et l’originalité des situations observées lors des longues heures d’observation passées sur le terrain par les membres de l’association.



 
L’exposition sera composée de 9 panneaux (macrophotos et textes explicatifs) montrant :

A - Les divers types de relations Orchidées/insectes et araignées (prédateurs, visiteurs, locataires, consommateurs, reproducteurs…) liés aux stratégies en jeu pendant la période de la pollinisation : phénomènes de mimétisme ( leurres sexuels, phéromones…), d’appâts nourriciers (nectar, leurres nutritifs, odeurs…) ….
B - Les orchidées les plus représentatives de chacun des types de milieu : pelouses calcaires, prairies de fauche, marais et tourbières, lisières et bois, bords de route, dépressions d’arrière-dune…. (photos d’orchidées in situ, avec insectes),
C - Quelques microsites particulièrement intéressants à ce sujet (paysages avec populations d’orchidées)
 

L’exposition est prévue pour fin 2014,
 avec une plaquette d’accompagnement.










Ci-contre : Frelon asiatique sur Epipactis helleborine (photo Pascal Bernard)