Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteContrats d’objectifsCOB 2014/15/16
PDF 7 - ETUDE DES POPULATIONS ARANIFORMES A FLORAISON PRECOCE - MESURE DE L’ANGLE GYNOSTEME/LABELLE.







CONTRIBUTION A L’INVENTAIRE DE L’ORCHIDOFLORE 

DE LA FACADE ATLANTIQUE

Cette publication s’inscrit dans le cadre du Contrat d’Objectif passé entre 
la Société Française d’Orchidophilie de Poitou-Charentes et de Vendée (SFO PCV)
et le Conseil Régional de Poitou-Charentes
.


 COB 2014 / 2015 / 2016




ETUDE DES POPULATIONS ARANIFORMES A FLORAISON PRECOCE 
ETUDE BIOMETRIQUE DES CARACTERES FLORAUX


Par Jean-Pierre RING




L’ANGLE GYNOSTEME / LABELLE




Télécharger le document PDF
(clic gauche sur l’icône)


Retour au sommaire

PDF - 1.7 Mo PDF 7

Retour à la page précédente


Aller à la page suivante


Résumé
Le choix de ce critère nous a paru incontournable au vu de sa haute pertinence à discriminer Ophrys aranifera à angle gynostème/labelle fermé, des espèces du groupe des Ophrys exaltata (O. exaltata subsp. arachnitiformis O. exaltata subsp. marzuola) à angle gynostème/labelle très ouvert et prétendument impliquées dans la problématique de l’Ophrys des Olonnes et de l’Ophrys de Saint-Loup. L’extension de ce critère à d’autres espèces concernées par l’étude comme Ophrys passionis ou Ophrys araneola pouvait s’avérer judicieuse même si nous n’avions pas à ce stade de l’étude de données de référence à disposition. Finalement ce critère a permis d’écarter temporairement la présence de populations arachnitiformes en Poitou-Charentes et en Vendée, mais s’est avéré peu discriminant pour clarifier la position taxonomique de l’Ophrys des Olonnes et de Saint-Loup. Il a surtout permis de révéler une importante hétérogénéité au sein des populations d’Ophrys passionis.

Mots clés
Ophrys précoces ; gynostème ; labelle ; angle gynostème labelle ; courbe de fréquence ; diagramme ; moyenne arithmétique ; mode ; variance ; écart type ; espèces araniformes ; Ophrys aranifera, Ophrys araneola, Ophrys passionis ; espèces arachnitiformes ; Ophrys exaltata ; Ophrys exaltata subsp. arachnitiformis ; Ophrys exaltata subsp. marzuola ; Ophrys occidentalis ;

Abstract
The choice of this criterion seemed to us essential in view of its high relevance to discriminate Ophrys aranifera with a sharp column/gynostemium angle, from the Ophrys exaltata group (Ophrys exaltata subsp. arachnitiformis, Ophrys exaltata subsp. mazuola) with an open column/gynostenium angle and allegedly concerned by the study of Olonnes Ophrys and Saint Loup Ophrys. This criterion could also be used for other species concerned by our study such as Ophrys passionis or Ophrys araneola even if we had no data at this stage. Eventually this criterion enabled us to temporarily dismiss Ophrys arachnitiformis in Poitou Charente and in Vendée but was not discriminating enough to make the taxonomy of Olonnes Ophrys and Saint Loup Ophrys clear. It essentially enabled us to show the wide diversity of Ophrys passionis.

Key words
early Ophrys ; gynostenium ; lip ; gynostenium/lip angle ; frequency graph ; diagram ; arithmetic mean ; mode ; variance ; standard deviation ; arachniformis species ; Ophrys aranifera ; Ophrys araneola ; Ophrys passionis ; arachnitiformis species ; Ophrys exaltata subsp. arachniformis ; Ophrys exaltata subsp. marzuola ; Ophrys occidentalis.

















 
Documents joints à cet article :
Articles associés
11/10/2016 - PDF 18.4 EPILOGUE
01/05/2017 - REMERCIEMENTS