Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteContrats d’objectifsCOB 2014/15/16
PDF 15 - ETUDE DES POPULATIONS ARANIFORMES A FLORAISON PRECOCE - ETUDE BIOMETRIQUE DES CARACTERES FLORAUX
Caractéristiques tinctoriales des pseudo-yeux.







CONTRIBUTION A L’INVENTAIRE DE L’ORCHIDOFLORE 

DE LA FACADE ATLANTIQUE

Cette publication s’inscrit dans le cadre du Contrat d’Objectif passé entre 
la Société Française d’Orchidophilie de Poitou-Charentes et de Vendée (SFO PCV)
et le Conseil Régional de Poitou-Charentes
.


 COB 2014 / 2015 / 2016




ETUDE DES POPULATIONS ARANIFORMES A FLORAISON PRECOCE 
ETUDE BIOMETRIQUE DES CARACTERES FLORAUX


Par Jean-Pierre Ring




CARACTERISTIQUES TINCTORIALES DES PSEUDO-YEUX




Télécharger le document PDF
(clic gauche sur l’icône)


Retour au sommaire

PDF - 624.2 ko PDF 15

Retour à la page précédente


Aller à la page suivante


Résumé
La couleur des pseudo-yeux est un caractère hautement discriminant lorsqu’il s’agit de distinguer Ophrys passionis de toute autre espèce d’Ophrys de notre région. C’est un raccourci un peu abusif de dire que Ophrys passionis a les pseudo-yeux blancs alors que Ophrys aranifera, Ophrys araneola et les espèces arachnitiformes du groupe des Ophrys exaltata ont les pseudo-yeux verts. L’article apporte quelques précisions sur l’origine de cette pigmentation qui concerne plus l’environnement pigmentaire immédiat de l’oeil que l’oeil lui-même.

Mots clés
Orchidées indigènes ; façade atlantique ; phénologie ; populations araniformes précoces ; Ophrys passionis ; Ophrys aranifera ; Ophrys arachnitiformis ; Ophrys marzuola ; Ophrys occidentalis ; Ophrys de Saint-Loup ; Ophrys des Olonnes ; pseudo-yeux ; glande ; cerclage ; arcs pigmentaires.

Abstract
The color of the pseudo eyes is a highly discriminating character when it comes to distinguishing Ophrys passionis from any other species of orchids in our region. But it’s a shortcut somewhat unfair to say that Ophrys passionis has white pseudo-eyes and that Ophrys aranifera, Ophrys aranerola and arachnitiformis species belonging to the Ophrys exaltata group, have green pseudo-eyes. The article provides some details on the origin of this pigmentation which concerns more what is around the eye rather than the eye itself.

Key words :
Indigenous orchids ; the Atlantic coast ; phenology ; early araniformis species ; Ophrys passionis ; Ophrys aranifera ; Ophrys arachnitiformis ; Ophrys marzuola ; Ophrys occidentalis ; Sain-Loup Ophrys ; pseudo-eyes ; gland ; ring ; pigmentary arches.















 
Articles associés
11/10/2016 - PDF 18.4 EPILOGUE
01/05/2017 - REMERCIEMENTS