Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteContrats d’objectifsCOB 2014/15/16
PDF 18.1 - ETUDE DES POPULATIONS ARANIFORMES A FLORAISON PRECOCE - SYNTHESE SUR L’ETUDE BIOMETRIQUE DES CARACTERES FLORAUX
Approche locale à partir des données de 2014.







CONTRIBUTION A L’INVENTAIRE DE L’ORCHIDOFLORE 

DE LA FACADE ATLANTIQUE

Cette publication s’inscrit dans le cadre du Contrat d’Objectif passé entre 
la Société Française d’Orchidophilie de Poitou-Charentes et de Vendée (SFO PCV)
et le Conseil Régional de Poitou-Charentes
.


 COB 2014 / 2015 / 2016




ETUDE DES POPULATIONS ARANIFORMES A FLORAISON PRECOCE 
ETUDE BIOMETRIQUE DES CARACTERES FLORAUX


Par Jean-Pierre Ring




SYNTHESE SUR L’ETUDE BIOMETRIQUE DES CARACTERES FLORAUX

approche locale à partir des données de 2014




Télécharger le document PDF
(clic gauche sur l’icône)


Retour au sommaire
PDF - 923 ko PDF 18.1
Retour à la page précédente


Aller à la page suivante





Résumé
L’étude croisée de toutes les mesures effectuées sur les caractères floraux a permis de séparer l’Ophrys de Saint-Loup de l’Ophrys des Olonnes. Si le premier apparaît comme issu du croisement entre Ophrys aranifera et Ophrys araneola, le second serait issu du croisement entre Ophrys aranifera et un Ophrys passionis. L’expression de caractères propres ne pouvant être attribués à aucune des populations de référence confirme l’originalité de ces populations énigmatiques et confirme le soupçon d’une origine hybride.

Mots clés
Orchidées indigènes ; façade atlantique ; populations araniformes précoces ; Ophrys des Olonnes ; Ophrys de Saint-Loup ; Ophrys passionis ; Ophrys aranifera ; Ophrys araneola ; synthèse ; hybridation ; populations hybrides

Abstract
The cross-over study of all the measurements carried out on the floral characters allowed to differ Saint-Loup Ophrys from Olonnes Ophrys. If the former appears as resulting from a cross-breeding between Ophrys aranifera and Ophrys araneola, the latter would be resulting from a cross-breeding between Ophrys aranifera and Ophrys passionis. Because the expression of specific characteristics cannot be attributed to any reference populations, it corroborates the originality of these two enigmatic populations and the suspicion of a hybrid origin.

Keywords
Indigenous orchids ; Atlantic coastline ; early araniformis populations ; Olonnes Ophrys ; Saint-Loup Ophrys ; Ophrys passionis ; Ophrys aranifera ; Ophrys araneola ; synthesis ; hybridation ; hybrid populations.















 
Articles associés
11/10/2016 - PDF 18.4 EPILOGUE