Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteEn savoir plusGéologie
Tectonique et formation des reliefs
SFO Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée . Géologie régionale du Poitou-Charentes et de la Vendée.
TECTONIQUE
ET FORMATION DES RELIEFS

Cette carte géologique simplifiée représente les principales figures tectoniques affectant la région. Pour les légendes stratigraphiques se reporter aux cartes concernées :   Structure du socle.   Couverture sédimentaire.

SFO Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée . Géologie régionale du Poitou-Charentes et de la Vendée.

Les structures liées au socle et à sa tectonique.

 Le socle cristallin détermine non seulement la structure des Massifs anciens, Armoricain et  Central,  mais par le rejeu des anciennes failles hercyniennes au cours de l’orogenèse  pyrénéo-alpine, affecte très largement la structure de la couverture sédimentaire, plus   particulièrement au niveau du Seuil du Poitou.
Ce sont les massifs granitiques et les axes qu’ils déterminent qui impriment majoritairement leur structure aux régions cristallines.
 L’axe granitique de direction sud-armoricaine allant de Nantes à Parthenay forme les principaux sommets de la région.

Les terrains métamorphiques plissés du socle primaire de même direction sud-armoricaine
 sont pareillement déterminants dans la structure régionale.
 Deux grandes structures anticlinales font la jonction entre le Massif armoricain et le Limousin par-delà le Seuil du Poitou : l’anticlinal des Essarts-Mervent et l’anticlinal de Champagné Saint Hilaire.
Les structures synclinales, mieux préservées de l’érosion se répartissent en trois grand ensembles :
Les synclinaux du Choletais
Le synclinal de Chantonnay- Saint Maixent
Les synclinaux de la Vendée occidentale


Les structures affectant la couverture sédimentaire.

 Le rejeu des failles hercyniennes au Tertiaire affecte la couverture sédimentaire mésozoïque, en particulier au niveau du Seuil du Poitou. entraînant une structure en voûte par surélévation de blocs de même direction sud-armoricaine que les failles : ce sont des Horsts.
  Horst de Montalembert
dans le prolongement de l’anticlinal des Essarts-Mervent
  Horst de Champagné Saint-Hilaire dans le prolongement de l’anticlinal de Parthenay :   c’est le point culminant du Seuil du Poitou, d’altitude 190 mètres.
  Horst de Ligugé.

Page précédente : La couverture sédimentaire du Crétacé . Page suivant : Structure géologique du Seuil du Poitou :