Retour à l'accueil du site de la SFO Poitou-Charentes et Vendée

SFO-PCV Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Accueil du siteCartographieCarto. régionale
Carto. régionale
Cette rubrique tout comme les autres rubriques cartographiques est supervisée par Jacques POTIRON, cartographe pour la Vienne et coordinateur pour l’ensemble de la cartographie de la SFO PCV, avec la collaboration de quatre autres cartographes pour les départements de la Vendée, des Deux-Sèvres, de la Charente-Maritime et de la Charente. Jacques Potiron a mis au point avec la collaboration de l’ORE et de l’AGT un logiciel cartographique qui a permis l’élaboration d’une cartographie homogène de l’ensemble du territoire couvert par la SFO PCV.
 
Listes des Articles
Anacamptis coriophora est devenu très rare dans les départements de la région du Poitou-Charentes et en Vendée où il subsiste.
Anacamptis coriophora subsp. fragrans est devenu une Orchidée très rare en région Poitou-Charentes et en Vendée.
Anacamptis laxiflora est une espèce encore assez commune en région Poitou-Charentes et en Vendée, mais en régression.
De part son ubiquité, l’Anacamptis morio est une espèce très répandue dans tout le Poitou-Charentes et la Vendée.
Anacamptis palustris, bienque présent dans tous les départements du Poitou-Charentes et la Vendée n’en est pas moins une Orchidée très rare et en danger.
Anacamptis pyramidalis est une espèce bien implantée dans tout le Poitou-Charentes et la Vendée, bienque un peu moins commune dans la Vienne.
Cephalanthera damasonium est une Orchidée thermophile, rare en Poitou-Charentes et absente sur toute la Façade Atlantique.
Cephalanthera longifolia n’est vraiment rare qu’en Vendée. On le rencontre assez couramment ailleurs en Poitou-Charentes.
Cephalanthera rubra n’est rare qu’en Vendée. Elle est assez répandue partout ailleurs en Poitou-Charentes
Absent de la Vendée, Dactylorhiza eleta subsp. sesquipedalis est rare et menacé partout ailleurs en Poitou-Charentes.
Dactylorhiza fuchsii est une espèce rare partout en Poitou-Charentes et en Vendée.
Dactylorhiza incarnata est une espèce menacée qui se raréfie partout en Poitou-Charentes et en Vendée.
Dactylorhiza maculata est une espèce rare et menacée, partout en Poitou-Charentes et en Vendée.
L’extension de Dactylorhiza maculata subsp. ericetorum en région Poitou-Charentes se limite aux seuls départements des Deux-Sèvres et de la Vienne.
Dactylorhiza viridis est en danger et se raréfie dans toute la région Poitou-Charentes et la Vendée.
Epipactis atrorubens n’est connu en Poitou-Charentes que dans le seul département de la Vienne.
Epipactis helleborine est une espèce assez courante et à l’abri par son écologie dans l’ensemble de la région Poitou-Charentes et la Vendée.
Epipactis microphylla, absent de la Vendée, est une espèce rare dans tous les départements du Poitou-Charentes.
Absent de la Vendée, l’Epipactis muelleri reste une Orchidée rare dans l’ensemble des départements du Poitou-Charentes.
Hormis le littoral atlantique, Epipactis palustris reste une Orchidée rare sur l’ensemble du Poitou-Charentes.
Epipactis phyllanthes n’existe en Poitou-Charentes que sur le littoral atlantique.
Goodyera repens n’est signalé en Poitou-Charentes que dans le seul département de la Vienne.
Assez commun sur l’ensemble des départements du Poitou-Charentes, Gymnadenia conopsea est rare en Vendée.
Gymnadenia odoratissima est une espèce très rare en Poitou-Charentes et connue dans les seuls départements de la Vienne et de la Charente.
Himantoglossum hircinum est très répandu dans toute la région , aussi bien en Poitou-Charentes qu’en Vendée.
La répartition de Limodorum abortivum est très inégale en Poitou-Charentes. Il est absent de la Vendée.
Limodorum trabutianum est une Orchidée à statut régional, mais reste très rare en Poitou-Charentes.
Liparis loeselii est une espèce rarissime, qui n’est connue en Poitou-Charentes que dans le seul département de la Charente-Maritime.
Listera ovata est très répandue sur toute la région, aussi bien en Poitou-Charentes qu’en Vendée.
La présence de Neotinea maculata est quasi providentielle en Poitou-Charentes et limitée à l’île d’Oléron.
On ne peut pas affirmer que Neotinea ustulata soit une espèce commune en Poitou-Charentes et en Vendée, elle est cependant bien implantée.
L’abondance de Neottia nidu-avis en Poitou-Charentes et en Vendée est très mitigée selon les départements. La répartition de cette espèce capricieuse est difficile à saisir.
Ophrys apifera est une espèce courante dans tout le Poitou-Charentes, un peu moins en Vendée.
Ophrys arachnitiformis reste une Orchidée très rare en Poitou-Charentes, comme en Vendée.
Seules les deux Charentes possèdent des populations fournies de cette espèce qui reste relativement rare partout ailleurs en Poitou-Charentes, et particulièrement en Vendée.
Ophrys aranifera est très commun dans toute la région Poitou-Charentes et la Vendée, partout où le substrat alcalin le permet.
Bienque jouissant d’un statut régional, Ophrys argensonensis reste une espèce rare en Poitou-Charentes, et est absente de la Vendée.
Ophrys fuciflora reste une espèce très rare en Poitou-Charentes.
Seule la Vendée est privée de l’Ophrys insectifera, qu’on trouve assez couramment en Poitou-Charentes.
Ophrys lupercalis est une espèce méditerranéenne qu’on ne trouve en Poitou-Charentes que dans une unique station de la Charente.
Ophrys lutea est une belle méditerranéenne qui reste rare en Poitou-Charentes où elle arrive aux confins de sa limite septentrionale d’extension.
Un gradient d’extension de l’Ophrys passionis la fait passer du statut de commune sur le littoral du Poitou-Charentes à celui de rare au fure et à mesure qu’on pénètre dans les terres. sa présence dans la Vienne reste un sujet de controverse.
Malgré son statut régional, l’Ophrys santonica reste une Orchidée rare en Poitou-Charentes, complètement absente des départements la Vendée et de la Vienne.
La répartition d’Ophrys scolopax est très capricieuse en région Poitou-Charentes. Commune dans les deux Charentes et en Deux-Sèvres, elle se limite à une unique station dans la Vienne et est totalement absente de la Vendée.
Episodiquement, Ophrys speculum surgit en Poitou-Charentes. Aujourd’hui c’est en Vendée qu’a élu domicile cette belle méditerranéenne.
Ophrys sulcata reste une Orchidée rare en Poitou- Charentes. Elle est complètement absente de la Vendée.
Ophrys vasconica n’est connu en Poitou-Charentes que dans une unique station de l’île d’Oléron.
Mise à part la Vendée où il est rare, l’Orchis anthropophora est plutôt commun en Poitou-Charentes.
Orchis mascula est une espèce assez commune en Poitou-Charentes comme en Vendée.
Hormis la Charente où l’espèce est assez commune, Orchis mititaris est rare partout ailleurs en Poitou-Charentes, et absent de la Vendée.
Hormis la Vendée où l’espèce est absente, Orchis purpurea est relativement courant en Poitou-Charentes.
Orchis simia reste une Orchidée rare en Poitou-Charentes et en Vendée, ayant même disparu de la Charente Maritime.
Hormis la Vienne où l’espèce se rencontre assez fréquemment, Platanthera bifolia reste une espèce plutôt rare partout ailleurs en Poitou-Charentes comme en Vendée.
Platanthera chlorantha est une espèce très commune en Poitou-Charentes comme en Vendée.
Serapias cordigera est très rare en Poitou-Charentes comme en Vendée et n’est connu que dans les départements des Deux-Sèvres et la Vendée.
Rare en Vendée et la région septentrionle du Poitou-Charentes, le Serapias lingua et plus commun dans le secteur méridional.
Serapias parviflora est très rare en région Poitou-Charentes et en Vendée et complètement absent de la Vienne et de la Vendée.
Serapias vomeracea est une espèce plutôt méridionale et de ce fait très rare en Poitou-Charentes et à fortiori en Vendée.
Spiranthes aestivalis est une espèce rare en Poitou-Charentes comme en Vendée.
Spiranthes spiralis est tardive et discrète et sa Cartographie en Poitou-Charentes demandera à être affinée.